De manière générale, et depuis de nombreuses années, les publicitaires ont su s’imposer au sein des grandes villes. Il faut dire que le taux d’occasions de voire en ces lieux est plus qu’optimale et le taux d’impact plus qu’assuré. Des médias en ville, il y en a pour chaque positionnement et tous les portefeuilles. Alors quelles sont les techniques d’hier, d’aujourd’hui et de demain en termes de publicité urbaine ?

Les grandes villes: un vrai terrain de jeu pour les publicitaires

On trouve bien évidement les techniques classiques. Nos fameux panneaux géants sur les bords de routes ou encore sur les immenses façades de building. Et puis, on trouve aussi l’affichage dans les lieux publics. De la station de métro, à la colonne d’affichage classique en passant par les arrêts de bus. On ne les présente plus… Néanmoins, Il existe aussi, depuis quelques années, ce genre d’affichage mais en version 2.0. C’est-à-dire des panneaux d’affichage à LED permettant un affichage animé dynamique et relativement visible de par leur luminosité. Efficace, certes mais relativement agressifs. Aveugler la population par des logos et slogans déjà trop présents dans son quotidien n’est peut-être pas la meilleure façon de communiquer…

La tendance de l’originalité

Depuis peu, la grande mode, c’est la subtilité. C’est adapter sa campagne au mobilier urbain de façon esthétique et originale. Quelle meilleure façon de se faire apprécier par sa cible ? Valoriser sa ville tout en valorisant sa marque.
De nombreuse compagnies trouvent leur bonheur, et font celui des consommateurs, non insensibles à cette performance, bien souvent humoristique et étonnante.

  • Une route
  • Un passage piéton
  • Un abri bus
  • Un lampadaire
  • Un panneau de signalisation
  • Des toilettes publiques
  • Un banc

Autant de lieux et d’objets détournés en excellent média de communication. Vive le marketing urbain!

L’originalité, un média pas toujours accessible

Ceci dit, ce coup de génie prend du temps et de l’argent. Il faut bien évidement demander une autorisation à la ville pour ce genre d’action. L’agence en charge de la campagne pourra bien évidement faire ça pour la marque. Mais ce genre de campagne est bien souvent réservée aux grandes firmes internationales, qui peuvent se permettre un peu de folie.

La publicité accessible et tout aussi efficace

Qui dit grande ville, dit taux de passage important. Ainsi, une des meilleures façons de promouvoir une entreprise, ou un évènement reste la distribution de flyers par main à main. Cette technique reste accessible à tous type d’organismes et compagnies culturelles de par son prix et assure un important taux d’impact.

Une des autres techniques efficaces dans les grandes villes est l’affichage sauvage. A Montréal, on trouve de nombreuses palissades dans des lieux publics possédants un nombre de passages importants. On peut y placer des affiches publicitaires qui assurent la visibilité de la marque ou de l’évènement. En effet, une campagne de plusieurs semaines peut alors être largement réalisée pour un prix relativement attractif.

L’annonce radio, est bien souvent critiquée. Néanmoins elle reste une des plus efficace. Si l’onde et l’heure de passage sont choisies intelligemment, c’est une audience de plusieurs milliers de personnes qui prend connaissance du message publicitaire. Ainsi le taux d’impact est maximal et la campagne en elle-même une réussite.