Devenu un incontournable dans le milieu publicitaire, les flyers sont reconnus pour leurs multiples moyens de distribution et les différentes utilisations qu’il est possible d’en faire. Cet outil promotionnel, parfois trop peu envisagé, a pourtant fait ses preuves à plusieurs reprises.

Étalement dans des établissements

La plupart des gens savent qu’il est possible de laisser une pile de dépliants ou de flyers dans certains établissements comme des boutiques ou des restaurants. La distribution en présentoirs est quelque chose de relativement commun et pratique, car il est facile de l’adapter afin de mieux cibler son public. Pour atteindre le public cible en question, quoi de mieux que de personnaliser un circuit en fonction de la clientèle de votre événement ou de votre compagnie ?

Distribution en main propre

Le main à main est principalement utilisé par les organismes faisant une campagne de sensibilisation et par les événements variés (pièces de théâtre, diffusions de films, festivals, concerts, etc.) Cette technique présente de nombreux avantages. Premièrement, celle-ci permet d’équiper les agents promotionnels, chargés de la distribution, d’accessoires (chandails, casquettes, etc.) afin de susciter davantage l’intérêt des passants. De plus, il s’agit d’un service accessible à tous les budgets et il est possible de cibler son public en positionnant les distributeurs à des emplacements stratégiques.

Le porte-à-porte 

Ce type de distribution consiste à déposer des flyers ou des dépliants dans des boîtes aux lettres. Avec ce service il est possible de se concentrer sur des quartiers ou des secteurs, mais il est plus difficile d’atteindre un une catégorie de personnes précises. C’est pour cette raison qu’il est généralement utilisé pour obtenir une visibilité locale afin de promouvoir un événement dans le quartier où il a lieu.